Bulletin municipal APE 2009

  L’association des parents d’élèves

             de l’école L’eau vive

 L’année 2009 a débuté avec la traditionnelle animation du loto  organisée par l’association des parents d’élèves de l’école publique. Le 11 janvier, les inconditionnels de ce jeu ont pu tenter leur chance pour remporter l’un des nombreux lots. Cette manifestation, qui connaît toujours un franc succès, sera reconduite le dimanche 7 février 2010 et se déroulera comme d’habitude à la salle d’animation de la mairie. Les bénéfices de cette action permettent de financer de nouvelles activités pour les enfants.

 L’APE a décidé de pérenniser la gratuité pour les familles des rencontres sportives intercommunales organisées par l’USEP en prenant en charge les cotisations de l’ensemble des enfants et des enseignants. L’adhésion comprend une assurance et les transports en bus sur les lieux des manifestations. Les enfants de la grande section au CM2 ont retrouvé les élèves d’autres écoles pour un cross, de la lutte, de la danse, de l’athlétisme et une randonnée pédestre.

Cette dernière activité ayant été très appréciée, il a été décidé par l’équipe enseignante de lier randonnée et découverte du patrimoine en 2009-2010. En effet, la première des trois sorties prévues a eu lieu en novembre avec le concours de l’association « Eveux et son patrimoine ».

 Pour Mardi Gras, l’APE, initiatrice du Carnaval, a organisé un atelier masques au sein de l’école. Des parents volontaires sont venus nous aider à animer cette journée. Les enfants ont réalisé des masques africains sur des matériaux de récupération prédécoupés. Chaque groupe a laissé libre cours à sa créativité (choix des formes, collages, peinture), se réjouissant par avance à l’idée du défilé.

 Le samedi  28 février, par un après-midi merveilleusement ensoleillé, le cortège s’est mis en marche devant la Mairie sur le thème « Rythmes et couleurs d’Afrique ». Les enfants arboraient fièrement leur masque original, en suivant gaiement le char qui les entraînait, à travers les rues du village, au son des tam-tam. Un gorille faisait le bonheur des petits en lançant des  bonbons. Sur le char, des animaux d’Afrique entouraient la hutte au toit de paille, tandis que des perroquets voletaient dans les bambous. Les enfants des deux écoles étaient réunis pour ces festivités et ont rejoint la salle d’animation où les attendait une surprise : l’association Tempo a présenté devant leurs yeux ébahis le final de sa soirée cabaret. Ce fut un moment de pur enchantement : oiseaux paradisiaques, guerriers aux magnifiques boucliers, danses et chants ont conquis le public de petits et grands ! Un goûter offert aux enfants leur a permis de reprendre des forces après cette grande balade et toutes ces émotions !

 L’école L’Eau vive, plus précisément la classe CP, a mis en place une correspondance scolaire avec deux écoles d’Okoyo au Congo. Cette correspondance était en relation avec leur projet pédagogique ‘Découverte de l’Afrique’ dirigé par Mme Bénédicte Capdeville et avec le projet humanitaire d’une association de ce village (le CDHA, comité pour le développement du haut Alima). Une exposition et une soirée-diaporama sur le Congo et le paludisme ont été co-aminées par les membres du bureau APE, le 6 juin. Cette expérience riche en émotions pour ces jeunes élèves sera reconduite cette année par un échange de courriers, le réseau Internet facilitant le transfert de la correspondance. 

 Dès le mois d'octobre, tous les élèves de l'école Eau Vive ont pu bénéficier chaque vendredi d'une séance de musique. Encadrés par un musicien professionnel, Monsieur Jean-Philippe Nevers, les enfants pénétraient dans la salle d'activité où résonnait déjà une ambiance musicale. Cette mélodie leur permettait de quitter, calculs et exercices de français pour gagner un autre monde, celui des sons. Pour les plus jeunes, c'était l'occasion d'un premier éveil musical, tandis que les grands abordaient un thème plus exigeant : le rythme. Les instruments les accompagnaient dans leur démarche. Certains leur ouvraient une fenêtre sur leur lointain pays d'origine. « Le sac à sons » n'était pas sans exercer une curieuse fascination sur les enfants : qu'allait-on encore découvrir ? Une grande place fut accordée également à la voix, avec l'apprentissage de chansons originales. Pendant une matinée, un papa est venu observer, à travers l'oeil de sa caméra, le travail des différents groupes, et a monté un film. Le DVD qui en a résulté a circulé dans les familles, permettant à chacun de jeter un regard sur des temps captivants qui se jouaient discrètement au sein de l'école. Les enfants ont aussi donné le meilleur d'eux-mêmes pour l'enregistrement d'un CD, qui leur a demandé beaucoup de patience, de rigueur et d'attention. C'est à la kermesse que le spectacle final, fruit de tous ces efforts hebdomadaires et collectifs, a pu être présenté aux familles, médusées et émues par tant de perfection inattendue ! La maîtrise des chants jusque dans les moindres silences, l'adhésion totale des enfants face à leur chef d'orchestre a été stupéfiante ! Quel talent !

 La kermesse s'est ensuite poursuivie dans la joie et la bonne humeur autour des stands de jeux. Le château gonflable n'a pas démenti son habituel succès et est demeuré l'attraction phare de cet après-midi passé ensemble sous le soleil. Tandis que les uns bondissaient à l'intérieur de l'énorme structure gonflable, d'autres s'essayaient aux jeux d'adresse, au croquet, à la course de tricycles, sans oublier la fameuse et incontournable pêche à la ligne. Le tirage de la tombola avec ses nombreux lots a fait des heureux. Ce fut un bon moment partagé aussi entre parents autour d'un verre et d'une pâtisserie. Bulles de savon et éclats de rire ont volé dans le ciel !

 L’APE a également participé en partie au financement des deux sorties scolaires de fin d’année, organisées le 18 juin. Les classes de CE et CM sont allés découvrir le musée de l’imprimerie et ont  déambulé, accompagné d’un guide, dans les rues du vieux Lyon visitant ainsi la basilique et les traboules. Les classes de CP et de maternelle, dans la continuité du projet sur l’Afrique, se sont rendues au musée africain de Lyon pour aller ensuite saluer les animaux de la plaine africaine du parc de la Tête d’Or.

 La semaine de la prévention routière du 22 au 26 juin a permis d’initier les enfants aux dangers de la route. Ainsi, les parents d’élèves, la gendarmerie et d’autres partenaires se sont investis dans le cadre de ce projet d’école autour de la sécurité. Des films, Les enfants passagers dans la voiture, Les enfants piétons,  ont été diffusés et commentés. Une journée d’évacuation d’un car a permis d’observer un crash-test (à 15 km/h freinage brutal pour que les enfants se rendent compte de l’intérêt du port de la ceinture.) Puis, le jeudi, une véritable piste routière avec des vélos, des piétons et des observateurs, a pris place au sein de l’école. L’objectif de cette journée était d’apprendre à vivre ensemble en respectant le code de la route. La semaine s’est clôturée par une sortie éducative dans Eveux pour les petits et à l’Arbresle pour les grands. Le soir, dans la salle d’animation, les enfants ont pu repartir avec un diplôme attestant de leur participation et profiter avec les familles d’un moment convivial avec les boissons offertes par la mairie.

 Le 7 octobre, l’assemblée générale a permis de renouveler le bureau et le conseil d’administration de l’association. Nous remercions les nombreux et nouveaux parents qui nous ont rejoints. En effet, l’APE compte plus de 70 membres actifs, ce qui témoigne de l’intérêt des familles pour œuvrer en faveur des enfants.

 

Présidente : Isabelle DUMAS                      Vice-présidente : Sandra HERMANT

Trésorière : Géraldine ROLANDEZ            Trésorière adj. : Anne-Claire PORTAL

Secrétaire : Valérie KUPIEC                        Secrétaire adj. : Loïc THOMAS

 

 

Photo en attente

 La fête de Noël, menée avec succès depuis plusieurs années par l’APE Sainte Marie, a été reprise par l’APE L’eau vive de manière à ne pas voir disparaître une fête aussi exceptionnelle pour les enfants.

Pour financer ce projet, les parents ont réalisé des lumignons en décopatch pendant plusieurs soirées conviviales. Des stands de Noël, sur le marché, à l’école et à la bibliothèque, ont permis de vendre des articles pour les fêtes de manière à financer le spectacle.

Le samedi 12 décembre, petits et grands se sont envolés vers les contrées d’Afrique du Nord en écoutant le conte merveilleux de Rafik Harbaoui. Les chants de Noël des enfants ont enchanté les parents.

L’arrivée du père-noël

Goûter du monde

Marché de Noël

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site